Mildiou des tomates : que faire et comment l’éviter?

mildiou des tomates que faire

Vous avez longuement attendu que vos belles tomates poussent et voilà que des taches apparaissent sur les tiges et les feuilles? Il peut s’agir du mildiou des tomates, une maladie redoutée par les jardiniers!

Voici comment prévenir et lutter contre le mildiou des tomates de manière totalement naturelle!

Qu’est-ce que le mildiou?

mildiou des tomates que faire

C’est la peste noire des jardiniers et ce d’autant plus lorsqu’il fait humide! C’est simple, le mildiou est le principal ennemi des tomates (Phytophthora infestans), mais aussi celui des pommes de terres. Dès lors que l’humidité est importante plusieurs jours d’affilés et que les températures sont comprises entre 18 et 25 degrés, le mildiou peut rapidement s’attaquer aux plants de tomates en pourrissant la quasi totalité de vos futures récoltes.

Mais c’est quoi exactement le mildiou? Il s’agit d’une maladie cryptogamique qui causent des dégâts importants sur les plantations,. Pouvant aller jusqu’au dépérissement des plants, le champignon en cause dans cette maladie peut faire perdre de nombreux fruits.

Comment reconnaître le mildiou des tomates?

mildiou des tomates que faire

Il existe plusieurs types de mildiou sur la tomate. En effet, on distingue le mildiou aérien et le mildiou terrestre.

  • Pour ce qui est du mildiou aérien, voici comment le reconnaître. Dans un premier temps, le mildiou s’attaque aux feuilles de votre plant. Vous verrez apparaître des petites taches jaunâtres puis peu à peu ces dernières deviendront brunes. Les feuilles vont alors sécher puis ce sera au tour des tiges d’être endommagées. Certaines tomates peuvent aussi être tachées et bosselées.
  • En cas de mildiou terrestre sur vos tomates, la maladie apparaît très précocement dans la saison. Les fruits sont attaqués et la tige est tachée.

Ce qu’il faut retenir et qui peut vous alarmer :

  • Les feuilles brunissent et noircissent en premier ;
  • Les tiges et les fruits de vos plants de tomates pourrissent peu à peu.

Que faire en cas de mildiou des tomates?

Pour éviter la propagation très rapide de cette maladie, il est important d’agir rapidement. il va falloir supprimer les feuilles contaminées par le mildiou. Vous allez donc devoir vous atteler à la tache pour passer en revue la totalité de vos plants contagieux.

Si vos tiges sont déjà noires, il faudra également les retirer. Et si ce sont des plants entiers contaminés par le mildiou, vous n’aurez d’autres solutions que de les enlever totalement si vous ne voulez pas contaminer d’ autres pieds à proximité.

Pour effectuer votre taille, commencez par vous munir d’un sécateur et observez chacun de vos plants de tomates avant de passer à l’acte.

La prévention du mildiou

Pour lutter contre le mildiou, il faut mettre en œuvre un certain nombre de gestes préventifs.

Aérer ses plants de tomates

Tout commence par l’isolation, pour éviter que les feuilles ne se touchent. Veillez donc à bien aérer vos plants pour éviter que vos feuilles ne soient en contact lorsqu’il fait humide.

Le purin de prêle

mildiou des tomates que faire

Bien connu pour lutter naturellement contre l’oïdium et la rouille, le purin de prêle est également utilisé pour prévenir la maladie du mildiou des tomates. Grâce à un taux de silice intéressant, ce purin va renforcer vos plants contre les attaques cryptogamiques dont il pourrait être la cible.

La recette du purin de prêle est très facile à faire :

  • Mélangez 1kg de prêle hachée avec 10 litre d’eau ;
  • Après une dizaine de jour de fermentation, diluez la décoction à raison de 3% environ ;
  • Pulvérisez votre préparation sur les pieds de vos tomates et de pommes de terre.

Le purin de fougères

Pour renforcer les défenses de votre pied de tomates, vous pouvez aussi pulvérisez du purin de fougères sur les pieds de vos plantations. Grâce à ses propriétés antifongiques, le purin de fougère va aider à prévenir la formation de mildiou sur vos fruits.

Comptez 1kg de fougères fraiches pour 10 litres d’eau et une fermentation d’une quinzaine de jours environ (selon les températures). Vous n’avez plus qu’à vaporiser les pieds de vos tomates!

La bouillie bordelaise

Certains traitements préventifs sont très efficaces contre le mildiou, comme la bouillie bordelaise. En contact sur les plants de tomates, le cuivre contenu dans la bouillie bordelaise va empêcher la formation de mildiou sur vos plantations. Pulvérisez-en sur vos plants toutes les trois semaines ou lorsqu’il pleut plusieurs fois dans la journée.

En revanche, notez bien qu’une fois la maladie apparue, cette astuce ne fonctionnera pas pour soigner vos plants.

Le paillage du sol

Une autre astuce toute simple consiste à pailler le sol de votre potager en recouvrant celui-ci avec de la paille ou de l’herbe de tonte. Lorsqu’il pleut, le champignon qui vient du sol ne pourra ainsi pas toucher les feuilles de vos tomates!

Le tutorage des tomates

mildiou des tomates que faire

Pour éviter que le champignon soit en contact avec vos tomates, n’hésitez pas à les tutorer.

La taille des plants de tomates

Supprimer certaines feuilles pour retirer l’humidité de la nuit va vous aider à lutter contre le mildiou. La taille se pratique aussi dès lors qu’une feuille est contaminée par le champignon.

Retirez surtout les feuilles du bas pour éviter les spores et les éclaboussures de mildiou.

L’astuce de grand-mère

  • Mélangez une cuillère à soupe de bicarbonate de soude avec un litre d’eau et une cuillère à soupe de savon noir ;
  •  Vaporisez votre mélange sur vos plants de tomates.

Il s’agit là d’un traitement préventif et non curatif! En cas d’attaque, ce mélange n’aura plus aucune efficacité pour limiter le mildiou.

Faut-il retirer les gourmands en cas de mildiou?

Oui car le champignon aura plus de mal à se propager. En période pluvieuse et humide, quand il fait entre 15 et 25 degrés, il est préférable de les retirer. Mais attention, ne dénudez pas pour autant le pied de vos tomates.

A retenir

  • Ne plantez pas vos tomates près des pommes de terre car elles aussi sont particulièrement sujettes au mildiou.
  • Préférez des variétés de tomates greffées car ces dernières sont moins sensibles que d’autres variétés au mildiou.
  • Abritez vos plants sous châssis ou sous tunnel, car le mildiou ne va pas dans les serres puisque la température y est plus élevée. En revanche, pour les tunnels, il faudra bien veiller à les retirer le soir et la nuit.

Summary
Article Name
Mildiou des tomates : que faire et comment l'éviter?
Description
Comment éviter que le mildiou des tomates ne touchent vos plantations? Que faire en cas d'attaque de mildiou sur les tomates?
Author
Publisher Name
Laetitia