Quel tuteur pour tomates ? Hauteur, types, matériaux

Quel tuteur pour tomate Hauteur, type, matériaux etc

Avant de planter les tomates, l’étape tuteur est indispensable. En matière de tuteurage des tomates, il existe de nombreuses possibilités : assemblés, simples, tuteur en fer ou en bois. Avez-vous réfléchi à la manière dont vous allez tuteurer vos tomates ?

Pour se développer, les tomates ont besoin d’être tuteurées. Selon la variété de tomates, certaines peuvent peser très lourd et elles auront donc besoin d’un tuteur solide qui ne cède pas sous la lourdeur des légumes juteux.

Le tuteur doit également faire face à l’humidité puisqu’il est en contact avec le sol, l’air et l’eau. Pas question d’endommager la croissance de vos tomates.

Quelles sont les différentes options en matière de tuteurage de tomates? Matériaux, hauteur et méthode pour tuteurer les tomates.

Pourquoi faut-il tuteurer les tomates?

tuteur tomates

Tuteurer les tomates n’est pas une étape indispensable. Mais pour éviter les maladies des tomates et offrir une bonne croissance à vos plants, il est conseillé de les tuteurer.

En effet, la mise en hauteur des tomates permet d’accéder à ses plants plus rapidement et facilement. Il est donc plus simple de les tailler et de les entretenir au quotidien. Et comme ces dernières ne sont pas directement au sol, elles sont moins susceptibles d’attirer les nuisibles. Enfin, la tige de certaines variétés peut céder sous le poids de vos tomates. Un tuteurage évitera ainsi que vos tomates ne s’entassent les unes sur les autres au sol.

Notez surtout que certaines variétés comme les tomates cerises ne nécessitent pas un grand tuteurage. Mais d’autres, a contrario, en bénéficieront pleinement.

Les différentes matières de tuteurs

tuteurs pour les tomates
@Permaculteurs

Pour tuteurer vos plants de tomates, vous avez de nombreuses options.

Les tuteurs en bois

Ils nécessitent d’être désinfectés avant installation car le bois peut transmettre certaines maladies. Mais certains bois comme le châtaigner, l’acacia ou le hêtre sont très résistants.
Petite astuce : ne retirez pas l’écorce qui vous permettra de serrer les liens plus facilement.

Les tuteurs de tomate en bambou

Les cannes de bambou sont très résistantes. Leur principal inconvénient est surtout que le bambou est lisse et les liens ne tiennent pas toujours très bien sur les piquets droits. Ils conviennent bien pour les assemblages en tipi et pour les portiques.

Les tuteurs en métal

Ultra-résistants aux intempéries, à l’humidité et à la lourdeur des tomates, le tuteur en métal est l’une des meilleures options (acier, aluminium, fer à béton). Son désavantage, il rouille facilement. Nous vous conseillons de privilégier un tuteur en aluminium qui sera léger mais très solide.

Les tuteurs en fibre de verre

Très design, les tuteurs en fibre de verre sont souvent assez hauts mais ils coûtent cher.

Quelles méthodes utiliser pour tuteurer ses tomates?

Le tuteur simple

piquet droit tuteur tomates
@Jardinettomates

Economique et facile d’installation, le tuteur simple est une tige (un piquet droit) qui s’enfonce fermement dans le sol au pied d’un plant.

Il est très pratique et s’utilise aussi bien pour les petites variétés que les grandes. Pour une stabilité imparable, veillez à choisir un modèle assez grand.

Comment fonctionne-t-il?
  • Le plant de tomate s’attache petit à petit pendant la croissance des pieds.
  • Il est possible d’utiliser de la ficelle ou du raphia pour faire les liens et aider les plants à monter.
  • Attention à ne pas trop serrer les liens pour laisser passer les tiges.
  • Un piquet par tige est nécessaire, pensez donc bien à espacer vos tiges les unes des autres si vous avez plusieurs plants.
  • Avec un tuteur simple, il n’est possible de cultiver qu’une tige sur votre tuteur. Si vous souhaitez planter plusieurs pieds, il faudra impérativement plusieurs tuteurs.

Pour les tomates, on conseille le tuteurage simple avec une tige de bambou. Le tuteur en bois est aussi conseillé pour sa solidité. Mais rien ne vous empêche de choisir un tuteur en acier.

Les tuteurs spirales

tuteur tomates en spirale
@Jardiland

Certains vous diront qu’ils sont pratiques. D’autres vous diront qu’ils peuvent rapidement pencher sous le poids des tomates.

Alors effectivement, ils conviennent bien pour des variétés de tomates pas trop grosses. Si vous avez un petit potager dans votre jardin, il conviendra parfaitement pour quelques plants discrets. Les tuteurs spirales sont aussi parfaits pour un tuteurage sous serre.

Lorsque le plant croît, il suffit de l’enrouler peu à peu autour de la torsade (ou de la spirale).

Les tuteurs assemblés

Plusieurs techniques consistent à assembler vos plants à l’aide d’un tuteurage assemblé. En fonction de ses besoins, chacun choisira son type de tuteurage en prenant en compte la place disponible, les variétés des tomates, mais aussi le type de climat (air, vent…).

Le portique simple

C’est une sorte d’alternative au piquet simple puisqu’il s’agit d’assembler plusieurs piquets entre eux. Le principal avantage de cette technique est d’obtenir un assemblage plus solide, résistant aux intempéries et au vent. Mais cet assemblage est aussi plus résistant au poids. Parfait donc pour les plants de tomates non-taillés par exemple.

Vous pouvez utiliser un portique simple qui relie entre eux des plants espacés d’une cinquantaine de centimètres grâce à une barre horizontale.

Le portique en V

tuteur tomates portique en V
@binette-et-cornichon

Il est aussi possible de faire ce qu’on appelle un portique en V. Il s’agit de plusieurs tuteurs simples reliés deux par deux par le haut en forme de V et par une barre horizontale.

Le tipi

tuteurs tomates en tipi
@pinterest

Une autre technique consiste à attacher plusieurs tiges de bois ou de fer en forme de tipi (3 ou 4). Une installation volumineuse bien qu’esthétique mais très résistante aux zones ventée. Idéal pour la variété de tomate cœur de bœuf!

Les tuteurs en grillage

tuteurs tomates en cage
@Alsagarden

Ces cages à tomates sont parfaites pour une culture en serre ou dans la terre. En effet, les tuteurs en grillage sont assez volumineux. Comptez au moins 1m50 de hauteur.

L’avantage est que les plants de tomates se fixent quasiment seuls au grillage (treillis ou grillage à brebis) en se prenant dans les mailles. Vous n’aurez donc pas besoin de lien de serrage avec cette technique.

Quels tuteurs sous serre?

tuteur tomates en serre
@Tamelta

Pour finir, nous vous livrons une astuce très simple pour tuteurer vos tomates en serre : la ficelle!

  • Suspendez une ficelle au plafond de votre serre qui ira jusqu’au sol et qui sera attaché à la base de votre plant.
  • Ne la tendez pas trop pour éviter qu’elle ne cède et laissez un peu de leste.
  • Comme pour le piquet simple, au fur et à mesure que votre plant de tomate croît, vous l’enroulerez autour de votre ficelle! C’est aussi simple que ça.

En résumé

  • Tuteurer les tomates permet d’éviter les maladies, les attaques de nuisibles et de tailler, récolter et entretenir ses tomates bien plus facilement.
  • Le choix du tuteur se fait en fonction du matériau : bois, bambou, fer, acier….
  • Il se fait aussi en fonction de votre variété et de l’endroit où vous avez planté vos tomates. Par exemple, pour un tuteurage en terre, il faudra s’assurer de choisir un tuteur résistant aux intempéries et au vent.
  • Il est possible de construire des tuteurs assemblés en forme de tipi, de V ou de tuteurs simples assemblés selon vos besoins.
  • Les variétés de tomates les plus lourdes nécessitent de bien réfléchir à son type de tuteur.
Summary
Article Name
Quel tuteur pour tomates ? Hauteur, types, matériaux
Description
Il existe des dizaines de manières de tuteurer les tomates. Pour éviter les maladies, les nuisibles et faciliter la récolte, quel tuteur ...
Author
Publisher Name
Laetitia