Maladies du citronnier : photos et traitements

Maladie du citronnier photos et traitements

Si vous avez un citronnier en pot à la maison ou un beau citronnier en terre dans votre jardin, vous avez probablement rencontré quelques soucis propres à cet arbre fruitier. En effet, il existe pas mal de maladies chez le citronnier. Pour les identifier au mieux et savoir comment traiter les maladies du citronnier, voici quelques conseils pour vous aider. Des prises de mesures rapides ou des gestes préventifs vous permettront d’éviter certaines maladies ou de limiter les dégâts.

La gommose du citronnier

maladie citronnier
@Wikipedia

La maladie gommose peut être due aux blessures des tailles de l’arbuste ou à un champignon nommé Phytophthora.

Les symptômes

Lorsque le citronnier est touché par la gommose, vous remarquerez une sorte de sécrétion sur ses branches et son tronc. Cette substance transparente appelée « gomme » se trouve généralement au niveau des plaies des tailles du citronnier.

Prévention et traitement

  • Pour prévenir la gommose, il faut bien appliquer un mastic cicatrisant après la taille et désinfecter les outils au préalable. Il est aussi conseillé de blanchir le tronc du citronnier avec de l’eau de chaux !
  • Si votre arbre subit déjà l’attaque de la gommose, supprimez immédiatement les branches touchées. À défaut de possibilité de taille, appliquez-lui un antifongique naturel comme la bouillie bordelaise.

Le chancre des agrumes

maladie citronnier
@débroussaillez.fr

Cette maladie du citronnier très contagieuse est une infection bactérienne. Les lésions ressemblent à des sortes de halos jaunes sur les feuilles, mais aussi sur les fruits et les rameaux de votre arbre fruitier. Sans action de votre part, la chancre des agrumes peut provoquer un dépérissement de la plante qui perdra peu à peu ses feuilles et ses fruits.

D’où vient la chancre des agrumes ?

C’est dans l’air que la maladie se propage, encouragée par les humains, les animaux, les insectes ou les courants d’air.

La prévention

Pour agir contre la chancre des agrumes sur votre citronnier, il est important d’utiliser un traitement préventif. Vous pourrez par exemple vaporiser un fongicide au cuivre.

Mais si votre citronnier est déjà touché par la chancre, il n’y a malheureusement plus grand chose à faire.

La chlorose

maladie citronnier
@monjardindansleslandes

Elle touche surtout le citronnier en pot et provient en général d’une carence en fer ou en manganèse. Mais elle peut aussi venir d’un sol inadapté. Les feuilles deviennent alors blanches et jaunâtres.

Pour traiter la chlorose, réalisez un purin d’ortie ou un purin de prêle.

Le champignon de la tache grasse

maladie citronnier
@monjardinmamaison

Ici, c’est le champignon Mycosphaerella qui est en cause. Il s’agit d’un champignon graisseux facilement reconnaissable. Vous repèrerez des taches brunes et noires sur le citron et le feuillage. Bien qu’elle touche plus souvent les pamplemousses, votre citronnier n’est pas à l’abri de cette maladie.

Là encore un traitement fongicide au cuivre permettra de traiter votre arbuste. Deux applications sont nécessaires dans l’année, une courant juin-juillet et une seconde courant août-septembre.

La moisissure fuligineuse

La moisissure fuligineuse est un champignon nommé « fugamine ». Lorsque la plante est attaquée par ce champignon, vous constaterez des traces noires charbonneuses aux feuilles de votre citronnier.

D’où vient cette maladie ?

Elle est causée par les pucerons ou d’autres insectes ravageurs comme les cochenilles ou les aleurodes. C’est à cause des traces de miellat faites par les insectes que le champignon s’installe sur le citronnier. Il est d’abord nécessaire d’identifier le type d’insectes en cause dans la maladie. Observez donc bien votre citronnier de près. Rien qu’à l’œil nu ou avec une loupe, vous devriez repérer les éventuels pucerons ou cochenilles. S’il s’agit d’aleurodes, vous remarquerez des mini mouches blanches qui s’envolent de vos feuilles, lorsque vous les agitez.

Comment la traiter ?

Pour traiter votre citronnier de la moisissure fuligineuse, vous devez vous débarrasser des insectes ravageurs pour supprimer les traces de miellat. Réalisez un insecticide à base d’huile de Neem pour éradiquer l’infestation. En seulement deux ou trois jours, vous aurez tué les insectes responsables et les larves.

  • Pour un spray d’huile de neem fait maison, comptez 10 ml d’huile pour 100 ml d’eau ;
  • Pulvérisez ensuite sur la plante après avoir agité.

Cette solution peut également s’utiliser en prévention.

La moniliose du citronnier

maladie citronnier

Cette maladie cryptogamique touche de nombreux arbres fruitiers dont le citronnier. Bien qu’elle ne soit pas fatale à votre arbuste, elle peut causer de nombreux dégâts sur vos fruits. Elle a tendance à apparaître lorsque les conditions d’habitat sont humides, et ce, au cours du printemps.

Comment reconnaître la moniliose du citronnier ?

Avec la moniliose, les citrons ne tombent pas de l’arbre mais pourrissent à tour de rôle. Le mal débute d’abord avec quelque petites taches brunes qui grossissent petit à petit pour englober la totalité du fruit. De petites pustules rondes blanches apparaissent également sur la pourriture.

La prévention de la moniliose

  • Pour prévenir la moniliose, vous devrez idéalement préparer une décoction de prêle ou une bouillie bordelaise en automne et en hiver.
  • Évitez d’utiliser des outils non désinfectés lors des tailles, ce qui pourrait propager la maladie.
  • Après la taille, aidez votre arbre à cicatriser en lui appliquant du mastic sur ses plaies de coupe.

Le traitement naturel de la moniliose du citronnier

Votre citronnier est déjà atteint par la moniliose ? Voici ce qu’il faut faire :

  • Commencez par supprimer les fruits touchés pour contrôler la propagation de la maladie ;
  • Taillez les branches et désinfectez les plaies avec un mastic cicatrisant ;
  • Ne mettez surtout pas vos fruits pourris et branches retirés au compost, brûlez-les pour stopper la propagation ;
  • Utilisez de la sarriette ou de l’huile essentielle d’origan

Les insectes ravageurs pour le citronnier

La teigne

La teigne est un papillon qui adore pondre ses œufs sur les feuilles du citronnier. Ses larves forment alors des chenilles qui entrent dans les fruits alors même qu’ils sont en formation. Vos fruits sont alors mangés de l’intérieur et vous n’avez plus de fructification.

Les symptômes :

  • Vous remarquerez des sortes de fils de soie sur vos fruits et boutons ;
  • Vous aurez peu de fruits ou des fruits déformés

Pour prévenir la teigne, éliminez tous les boutons floraux qui vous semblent touchés. Vous pouvez aussi limiter la propagation avec des pièges à phéromones.

Les araignées rouges

Elles jaunissent les feuilles du citronnier et sont facilement reconnaissables. Peu à peu, les fruits tombent après s’être desséchés. Brumiser le feuillage avec de l’eau et sortir la plante en extérieur peut aider à prévenir et faire fuir les araignées rouges.

Les cochenilles et les pucerons

Pour éradiquer les pucerons naturellement et les cochenilles de votre citronnier, pulvérisez votre arbre d’un mélange de savon noir et d’eau.

Vous avez maintenant en liste quelques maladies propres au citronnier, mais attention, il en existe encore beaucoup d’autres. Veillez à bien identifier les symptômes avant de traiter votre citronnier. 

Summary
Article Name
Maladie du citronnier : photos et traitements
Description
Reconnaître les différentes maladies du citronnier en photos et savoir les traiter. Découvrez quelques maladies courantes du...
Author
Publisher Name
Laetitia