Tout savoir sur la taille des arbres fruitiers : calendrier, méthodes, astuces

Tout savoir sur la taille des arbres fruitiers : calendrier, méthodes, astuces

Vous souhaitez apprendre tous les secrets de la taille des arbres fruitiers ? Découvrez nos conseils sur la plantation, la fertilisation et le calendrier de taille des arbres fruitiers.

Taille des arbres fruitiers : découvrez tous nos conseils de la taille

La taille des arbres fruitiers est une opération complexe qui ne se résume pas à un simple éclaircissage de la plante. Il existe un calendrier précis pour chaque type d’arbre fruitier, des techniques spécifiques qui nécessitent également une instrumentation correcte.

La première étape consiste toutefois à connaître la « morphologie » de la plante sur laquelle la taille doit être effectuée. Le feuillage d’un arbre fruitier est généralement formé :

  • des branches, des branches de bois très résistantes, qui constituent la « charpente » de la plante ;
  • des branches avec des bourgeons floraux qui sont ceux dont le fruit sera originaire ;
  • des branches avec des bourgeons en bois qui donneront naissance aux feuilles ;
  • des branches avec à la fois des bourgeons floraux et des bourgeons de bois.

Ces dernières sont généralement les plus fécondes et c’est pourquoi, lors de la taille des plantes, il faut être très prudent : il faut laisser sur l’arbre un nombre suffisant de bourgeons floraux pour obtenir une bonne récolte. Il est donc important de savoir dans quelle position les bourgeons sont produits. Vous pouvez faire la distinction entre les deux :

  • les arbres fruitiers à bourgeons apicaux : ils produisent des bourgeons sur de jeunes rameaux d’au moins 30 cm de long qui donneront naissance aux fruits ;
  • les plantes à bourgeons éperons : elles ont de petits bourgeons pointus de longueur variable de 1 à 2 cm qui poussent sur du vieux bois.

La première année, ils ne produisent que des bourgeons en bois, tandis qu’à partir de la deuxième année, ils poussent de quelques centimètres et à partir de la troisième année, ils commencent à former des bourgeons floraux (également appelés « éperons »).

La taille des plantes fruitières :  dans quel but ?

La taille des arbres fruitiers est une opération importante pour aider la plante à se développer harmonieusement et assurer une productivité constante. Une opération a renouveler d’autant plus si l’arbre à une croissance rapide.

Grâce à l’élagage en fait :

  • vous pouvez donner à l’arbre la forme souhaitée et la maintenir dans le temps ;
  • il est possible de contenir la croissance de la végétation ;
  • vous pouvez réglementer la production de fruits ;
  • vous pouvez empêcher le vieillissement de la plante et diminuer sa productivité ;
  • vous rendez l’arbre plus fort et moins exposé aux parasites et aux maladies.

Calendrier de la taille des arbres fruitiers

  • Janvier : taille des pommiers, poiriers et kiwis en janvier
  • Février : taille de l’abricot, du kiwi, de la vigne, du pommier, du poirier et du prunier
  • Taille de mars pour les pêches, les vignes et les agrumes
  • Avril : seules les branches endommagées par le froid hivernal sont taillées.
  • Mai : seules les branches extérieures pour maintenir la structure de la plante
  • Juin : est la période au cours de laquelle la taille des arbres fruitiers des types non traités précédemment doit être effectuée.
  • Juillet à Septembre : une taille post-récolte a lieu de juillet à septembre pour éliminer les branches sèches et les parties mortes.
  • Octobre : aucune opération d’élagage n’est effectuée
  • Novembre-décembre : taille du pommier, du poirier, de l’abricotier et du prunier.

Tout savoir sur la taille des arbres fruitiers calendrier, méthodes, astuces

Techniques de taille des arbres fruitiers : conseils

Une bonne taille respecte toujours la forme naturelle de la plante. Cela signifie que, surtout au début, il faut identifier les principales branches et se laisser guider par elles tout au long de l’opération.

En outre, avant même de commencer, vous devez être clair sur le type d’élagage que vous allez effectuer. En général, on peut distinguer deux types de taille, selon l’âge de la plante :

La taille sèche

Elle s’effectue pendant le repos végétatif et ne disperse pas la sève de la plante. Il se divise à son tour en :

  • Taille de formation : c’est une intervention pratiquée dans les premières années de vie de la plante et qui a plusieurs objectifs : tout d’abord, elle favorise une croissance équilibrée, fonctionnelle et esthétique ; ensuite, elle permet une production de branches fortes et espacées, ainsi qu’une production de fleurs et de fruits uniformément répartis.

En ce qui concerne la période, ce type de taille doit être effectué pendant la saison hivernale (la meilleure période de deux mois est février-mars), en prenant soin d’éviter de couper les jours où le gel peut se produire car cela pourrait provoquer des fissures dans les branches taillées.

  • Taille de production : elle est effectuée pendant l’âge adulte de la plante et a pour objectif la gestion et l’amélioration de la production, en assurant un équilibre correct entre la production et la végétation.

La taille du vert

C’est la taille d’été qui sert à permettre une plus grande exposition au soleil de toutes les fleurs qui sont ombragées, afin d’assurer une bonne répartition des branches fructifères.

Cisaille ou sécateur ?

Pour pouvoir procéder à la taille des plantes fruitières, vous devez vous équiper d’outils et d’instruments spécifiques. Parmi celles-ci, nous nous souvenons :

  • sécateur pour les branches fines ;
  • cisaille pour les grandes branches ;
  • cisaille équipée d’une branche télescopique qui permet de couper jusqu’à 3-4 mètres de haut) pour toutes les branches situées à une hauteur inaccessible depuis le sol