Potager : comment protéger les cultures contre les mauvaises herbes ?

Potager : comment protéger les cultures contre les mauvaises herbes ?

Lorsque vous possédez un jardin dans votre maison, celui-ci peut être utilisé à diverses fins. En plus de servir d’espace de détente, il peut accueillir votre potager. L’entretien de ce dernier ne se limite pas à mettre en terre et à arroser toutes sortes de plantes. Vous devez aussi penser à assurer sa protection contre les mauvaises herbes, véritable fléau des potagers.

Utilisez une toile de paillage

Potager : comment protéger les cultures contre les mauvaises herbes ?

Le paillage est un procédé qui consiste à recouvrir le sol de votre potager pour empêcher la prolifération des mauvaises herbes. Vous pouvez donc vous procurer une toile de paillage de qualité pour ne plus voir se développer ces plantes indésirables. Au-delà de sa fonction principale, le paillage a d’autres avantages. Il est efficace pour protéger vos cultures des intempéries. Sa présence lutte contre le phénomène d’évaporation dans le sol. Aussi, les variations de température peuvent avoir un impact négatif sur la croissance de vos plants. La toile de paillage pourra dans ce cas leur fournir une bonne protection.

Par ailleurs, pendant certaines périodes de l’année, on fait face à des canicules. Cela a pour effet de réchauffer de façon excessive le sol, ce qui finit par l’assécher. Cette condition n’est pas favorable à la croissance des plants. La toile de paillage pourra réduire l’effet de la canicule sur le sol de votre potager. Un autre avantage est que le paillage favorise la rétention des eaux de pluie.

Il est possible de pailler les plantations de votre potager en utilisant divers matériaux. Ceux-ci peuvent être choisis selon le type de culture que vous entretenez. Si vous faites pousser des fraises, vous pouvez utiliser un paillage en plastique. Il va empêcher les mauvaises herbes de pousser en limitant leur croissance. Pour plus d’efficacité, nous vous suggérons de placer la toile avant même de mettre en plant les fraisiers.

Potager : comment protéger les cultures contre les mauvaises herbes ?

Si la préservation de la nature vous tient à cœur, il existe des paillages bio. Au nombre de ceux-ci, nous avons le paillage en écorces de pin maritime. Il s’agit de matériaux organiques qui au-delà de leur protection contre les mauvaises herbes vont enrichir le sol de votre potager. Leur résistance favorise une utilisation sur la durée qui à la longue va améliorer le taux d’humus dans le sol. Vous pouvez également vous tourner vers une toile de paillage en pouzzolane. La pouzzolane est une roche volcanique naturelle. Sa structure en alvéole lui confère beaucoup de résistance. Sa mise en place aidera à retenir l’humidité du sol du potager tout en empêchant la croissance des mauvaises herbes.

Faites du désherbage

desherber naturellement

Vous pouvez aussi faire du désherbage pour protéger vos cultures des mauvaises herbes. Cette pratique exigera cependant de vous plus de travail. Il s’agit ici de vous débarrasser des mauvaises herbes ou adventices en faisant des travaux manuels. Cela peut être fait grâce à l’utilisation de produits chimiques ou naturels. Le désherbage peut être fait de façon mécanique en utilisant un appareil à cet effet ou de façon manuelle par vos propres moyens. Si vous choisissez la première option, vous pourrez vous servir d’un désherbeur thermique.

C’est un appareil qui vous permettra de vous débarrasser efficacement des mauvaises herbes. Lorsqu’il est mis en marche, l’appareil focalise son action uniquement sur les adventices que vous souhaitez éliminer. En effet, pour ne pas abîmer vos cultures, le désherbage est réalisé de façon sélective. Le désherbeur thermique ou pyrodésherbeur utilise du feu pour son action. C’est donc grâce à la flamme produite lors de son fonctionnement que les mauvaises herbes seront éliminées. Vous pouvez donc orienter l’appareil vers les adventices à détruire pour une action directe sur elles. Après avoir subi l’assaut des flammes, les mauvaises herbes vont dépérir rapidement. En raison de son mode d’action, cette solution d’élimination des adventices est durable. Elle vous permettra de ne pas avoir affaire à ces indésirables pendant un bon moment.

Pour ce qui est du désherbage manuel, vous pourrez vous y prendre avec un couteau ou directement à la main. Notez que cette méthode peut s’avérer chronophage et surtout fastidieuse. Il vous faudra donc faire preuve de patience si c’est sur elle que se porte votre choix.

Travaillez la terre

Potager : comment protéger les cultures contre les mauvaises herbes ?

Avant de mettre vos cultures en plant, vous pouvez travailler le sol de votre potager. Cela aura pour effet de limiter le développement des adventices. Le travail du sol peut tenir lieu de binage. Pour le potager, vous aurez besoin d’un sarcloir ou d’une binette. C’est un bon moyen pour vous débarrasser naturellement des mauvaises herbes. Même lorsque vos cultures sont plantées, le binage peut avoir lieu. Cela permet également d’aérer favorablement la terre. Après arrosage, l’eau pénètrera donc plus facilement pour nourrir les plantes.

De même, le sarclage régulier de la terre limite la croissance des mauvaises herbes. Même si elles parviennent à pousser, l’action du binage pourra les éliminer avant qu’elles ne se développent. Pendant le binage, faites toutefois attention à ne pas remonter par inadvertance des graines prêtes à germer.

Utilisez du semis d’engrais

Potager : comment protéger les cultures contre les mauvaises herbes ?

Les mauvaises herbes n’ont pas forcément besoin d’engrais pour pousser. Vous pouvez donc utiliser du semis d’engrais pour empêcher qu’elles se développent. Nous vous recommandons d’attendre la germination des graines avant de placer le semis. Veillez à recouvrir la totalité du sol du potager avec le produit. Les adventices n’auront dans ce cas pas assez d’espace pour pousser. Vous pourrez ainsi nourrir votre sol tout en empêchant les plantes indésirées de montrer le bout de leur nez.

Généralement, la prolifération des mauvaises herbes est aussi particulièrement importante après la récolte. Entre la période de vos récoltes et celle de la mise en place du nouveau semis, elles ont tendance à germer abondamment. Vous pouvez donc préparer le sol en le travaillant avant de le semer à nouveau. Le développement des adventices sera dans ce cas ralenti. Par ailleurs, la façon dont vous mettez vos graines en plant peut jouer sur la prolifération des mauvaises herbes. Il est recommandé de procéder à une rotation de vos cultures. Si vous modifiez régulièrement le mode de plantation de vos cultures, les mauvaises herbes auront plus de difficulté à pousser.

Article précédentPurin de pissenlit : recette et utilisations
Article suivantComment monter une pergola en bois dans son jardin?