5 conseils et précautions pour planter des fraises

5 conseils et précautions pour planter des fraises

Quiconque aime jardiner sait qu’il n’y a pas de plus grand plaisir que de déguster les fruits et les légumes de son propre jardin. 

Et parmi les fruits les plus prisés, les fraises sont sans conteste sur le podium ! 

Jour après jour, les fleurs délicates se transforment en fraises qui grandissent et rougissent sous les chaleureux rayons du soleil. Vient ensuite la cueillette, puis la dégustation de ces fruits sucrés qui regorgent de bienfaits ! Vitamine C, fibres, haute teneur en acide folique… La fraise est non seulement savoureuse, mais aussi très bonne pour la santé ! 

Mais saviez-vous que le fraisier est le seul fruit à avoir ses pépins à l’extérieur et non à l’intérieur ? Et êtes-vous sûr(e) de connaître toutes les astuces pour obtenir des plants vigoureux et productifs ? 

Vous vous en doutez : tout commence dès la plantation. Alors avant de vous lancer dans la culture des fraises, découvrez 5 conseils et précautions pour bien planter  les fraises

Connaître les différentes variétés

variété de fraises à planter

Il existe 3 variétés principales parmi les fraisiers, chacune ayant des besoins et une production spécifiques. C’est pourquoi il est indispensable de savoir quelle variété vous allez choisir, en fonction de ce que vous souhaitez obtenir.

Les “Quatre Saisons”

Les fraisiers appelés “Quatre Saisons” produisent des petites fraises ressemblant aux fraises des bois. Très parfumées, elles se développent à profusion et sans interruption, du mois de mai jusqu’au mois d’octobre. Attention, les plants “Quatre Saisons” craignent les températures en dessous de 10°C

Les remontants

Les fraisiers remontants produisent des fruits de différentes tailles mais plus gros que les “Quatre Saisons”. Les premières fraises apparaissent à la même époque, en mai et juin. La production s’étale ensuite jusqu’à l’automne. 

Les non remontants

Quant aux non remontants, dont les fruits sont encore plus gros, ils ne donnent des fraises que sur 3, voire 4 semaines. La production est donc plus courte mais assez abondante, avec des fruits très généreux. 

Choisir la bonne saison pour planter

plantation fraises

La période idéale pour planter les fraisiers non remontants se situe entre août et octobre. Cela permet de leur accorder du temps pour un bon enracinement avant d’affronter l’hiver. 

La reprise de la croissance se fait au printemps pour une belle récolte en été. 

Sachez que les fraisiers supportent sans peine des températures négatives jusqu’à -15°C, voire même -20°C. Cependant, il faut rester vigilant en cas de gelées tardives, souvent fatales pour les fleurs. Pour assurer une belle floraison, n’hésitez pas à utiliser du voile de forçage ou installer un tunnel protecteur. Mais attention à choisir une méthode qui va protéger les fruits sans mettre en danger les animaux

Les “Quatre Saisons” et les variétés remontantes sont à planter au printemps, entre mars et avril, pour donner des fruits à la fin de l’été. 

Déterminer le bon emplacement

Saviez-vous qu’il n’est pas nécessaire de déplacer des pieds de fraises d’une année sur l’autre ? Une fois installés, vos fraisiers peuvent être conservés en moyenne 3 ans. D’où l’importance de choisir le bon endroit dès la plantation ! 

La règle est très simple. Pour faire rougir leurs jolis fruits, les fraisiers ont naturellement besoin de soleil. Seules les variétés à petits fruits préfèrent la mi-ombre

Préparer le sol 

Pour que vos fraisiers se développent dans les meilleures conditions, votre sol ne doit être ni trop humide ni trop sec. Le terrain idéal est donc riche en humus, bien fertile et assez frais. 

Veillez également à ce qu’il soit bien drainé. Un excès d’eau serait néfaste pour vos plantations. 

Si votre sol est trop calcaire, rien ne vous empêche d’installer vos plants dans des bacs, des pots ou dans un carré potager dans lequel vous aurez préparé un sol parfait pour eux. 

Environ un mois avant la plantation, nettoyer l’espace que vous aurez choisi pour accueillir vos fraisiers. Éradiquez les mauvaises herbes et apportez un fertilisant en complément, comme du compost ou du fumier par exemple. Plus la terre sera riche, plus vos plantations apprécieront ! 

Réussir la plantation

planter des fraises

La première étape pour une plantation réussie est de faire tremper les plants afin qu’ils soient bien imbibés d’eau. 

Prévoyez 1 trou par plant, espacés de 30 à 40 cm. SI vous avez suffisamment de place, la distance idéale entre 2 rangées est d’environ 60 cm. Cela vous permet de circuler facilement pour l’entretien et la cueillette ! 

Une fois vos pieds bien égouttés, placez-les dans les trous, rebouchez en tassant bien la terre tout autour, puis arrosez copieusement. Prenez soin de ne pas enfouir la base des feuilles, appelée le “collet” !    

Pour favoriser le développement du système racinaire, pensez à ôter les fleurs encore présentes sur les plants. 

Envie d’une dernière astuce ? Si vous avez le temps et si vous êtes attentif(ve) au calendrier lunaire, plantez vos fraisiers lors d’un jour “fruit”, en période de lune croissante. Cela vous permettra d’assurer une bonne croissance à vos plantations, tout en les rendant plus fortes et donc plus résistantes ! 

Article précédentAménagement de jardin : quelles sont les règles à respecter ?
Article suivantHibiscus : plantation, taille et entretien