Cultiver un kalanchoé : entretien, arrosage, etc

Kalanchoé entretien, culture, conseils...

Parmi les jolies plantes succulentes les plus vendues en Europe, découvrez la fiche de culture du kalanchoé. Cette variété colorée est prisée pour son aspect ornemental. Plante d’intérieur idéale, le kalanchoé s’acclimate aussi en extérieur à certaines périodes de l’année. Pour tout savoir sur la culture du kalanchoé, lisez notre article.

Qu’est-ce qu’un kalanchoé ?

Kalanchoé

Le kalanchoé est une très belle plante ornementale de la famille des crassulacées, recherchée pour ses couleurs vives. Les amateurs de fleurs et les horticulteurs la connaissent bien et s’en servent d’ailleurs pour créer de belles compositions florales colorées.

Le kalanchoé est une plante grasse d’intérieur, une plante succulente. Originaire de Madagascar, la jolie plante offre une floraison riche en fin d’hiver (et parfois au cours du printemps) avec des teintes qui peuvent aller du rose au blanc, en passant par le rouge, le jaune, en fonction des variétés choisies. Il existe plus de 150 variétés de kalanchoés. Celui qu’on cultive le plus en France est le kalanchoé blossfeldiane, le kalanchoé des fleuristes.

Très facile d’entretien, la plante constitue une parfaite plante d’ornement pour les intérieurs. Pour autant, il n’est pas impossible de cultiver le kalanchoé en extérieur sous un climat doux en été ou à certaines périodes de l’année.

Sa période de floraison s’étend généralement de février à mai.

Les différentes variétés de kalanchoé

  • Kalanchoé daigremontiana : aussi connu sous le nom de Bryophyllum est une plante idéale pour une composition avec son beau feuillage brun ;
  • Le kalanchoé thyrsiflora : très facilement reconnaissable avec son port en rosettes. Il est moderne et décoratif dans un intérieur ;
  • Le kalanchoé blossfeldiana : c’est le plus connu d’entre tous en Europe ;
  • Kalanchoé tomentosa : il présente une belle floraison en clochettes d’un beau jaune vert ;
  • Kalanchoé tubiflora : son port est bien dressé avec des fleurs mauves brunes.

Tout savoir sur la culture des kalanchoés

Cultiver le kalanchoé en extérieur

Kalanchoé

Le kalanchoé est connu pour être une plante d’intérieur mais peut-on le cultiver dehors ? Oui, il est possible de déplacer sa plante en extérieur. D’ailleurs, il durera même plus longtemps. Quelques recommandations :

  • Pour cela, positionnez votre plante dans un grand pot après les épisodes de gelées écartés. Vous profiterez ainsi d’une belle floraison jusqu’à l’automne.
  • Si votre plante est en extérieur, ne retirez pas les fleurs fanées et attendez d’avoir de nouvelles fleurs qui apparaissent.
  • Pour une plantation en terre du kalanchoé, plantez-les bien serrés les uns aux autres pour éviter qu’ils ne s’étendent.
  • Sur un balcon en jardinière, vous pouvez mettre des kalanchoés avec du lierre pour un beau rendu esthétique.

Où positionner sa plante en pot à l’intérieur ?

Idéalement, il est conseillé de mettre le kalanchoé dans une pièce lumineuse, en évitant toutefois la lumière directe du soleil. La température de la pièce doit avoisiner les 18-24 degrés, mais ne doit pas excéder les 27 degrés en été et ne pas passer en dessous de 5 degrés.

Facile à positionner, il se peut plaît un peu partout. Vous pourrez donc installer votre plante dans une salle de bain, une cuisine, sur un bureau près d’une fenêtre ou encore sur une table basse dans le salon. Il ne sera pas bien difficile de lui trouver un endroit confortable pour s’épanouir

Comment entretenir sa plante ?

L’arrosage

Le kalanchoé est une plante très facile à vivre. Ses feuilles charnues retiennent bien l’eau. C’est pourquoi ce dernier craint particulièrement les excès d’arrosage. Veillez bien à arroser uniquement lorsque le substrat est sec entre deux arrosages. Un arrosage ou deux par semaine en été et un arrosage tous les 15 jours en hiver.

Si vous constatez que les feuilles de votre plante tombent ou pendent, c’est sûrement le signe que votre plante souffre d’un excès d’eau. N’arrosez pas le feuillage !

Planter et rempoter un kalanchoé

Pour rempoter votre kalanchoé en pot après l’avoir acheté mieux vaut attendre que la floraison soit passée.

Ensuite, vous pourrez rempoter votre plante annuellement chaque automne pour favoriser la floraison en fin d’hiver. Rempotez dans un pot légèrement plus grand avec un terreau pour cactées ou un terreau à la fois léger et riche.

L’engrais

N’hésitez pas à fertiliser votre plante une fois toutes les deux semaines avec un engrais liquide pendant la période de floraison (de février à avril environ). En revanche, dès que vous n’avez plus de fleurs, cessez bien de fertiliser car la plante est en repos végétatif.

Comment tailler le kalanchoé ?

Kalanchoé

Il n’est pas forcément nécessaire de tailler votre plante, sauf si elle part dans tous les sens. Dans ce cas, vous pouvez alors la tailler légèrement pour diminuer la longueur de ses tiges et lui redonner sa forme initiale.

En revanche, pour faciliter la refloraison du kalanchoé, il est important de retirer les fleurs fanées au fur et à mesure pour obtenir de nouveaux bourgeons et de bien rempoter la plante annuellement. Si vous voyez une feuille jaunit ou flétrie, pincez-la et retirez-la délicatement. Votre plante s’en portera mieux.

Comment bouturer le kalanchoé ?

Bouturer le kalanchoé est très facile et permet de reproduire votre plante à l’identique pour en mettre à d’autres endroits de la maison ou de la terrasse. De quoi faire de belles compositions pour votre décoration ! La multiplication du kalanchoé par bouturage se fait en automne.

Pour réussir vos boutures, voici comment procéder :

  • Sélectionner une pousse de votre plante et prélevez l’extrémité juste sous un nœud (environ 8 à 10 cm de tiges) ;
  • Gardez votre bouture pendant 24 h au sec ;
  • Trempez-la dans une hormone de bouturage pendant la préparation du pot et du substrat ;
  • Ensuite, plantez votre bouture dans un mélange compost et sable ou dans un terreau pour semis et positionnez-la dans une pièce lumineuse qui avoisine les 20 degrés. Attention, pas de soleil direct sur la bouture !
  • Maintenez le substrat humide en évitant les excès d’eau.
  • Dès lors que nouvelles feuilles apparaissent, vous pourrez rempoter votre bouture !

Bon à savoir

  • Les feuilles de kalanchoé sont toxiques, elles doivent donc être éloignées des animaux de compagnies et des jeunes enfants, qui ne doivent surtout pas les ingérer.
  • C’est une plante dépolluante !
Summary
Article Name
Cultiver un kalanchoé : entretien, arrosage, etc
Description
Tout savoir sur la culture du kalanchoé, la plante grasse succulente idéale pour décorer son intérieur. Arrosage, entretien, bouturage, etc...
Author
Publisher Name
Laetitia
Article précédentComment bien éclairer son jardin ?
Article suivantComment choisir un robot tondeuse ?