Faire un barbecue dans le jardin : Qu’est-ce qui est autorisé, à quoi faut-il faire attention ?

barbecue jardin

Le barbecue est l’une des activités de loisirs préférées de l’été. Mais qu’est-ce qui est autorisé dans le jardin ou sur le balcon et à quoi faut-il faire attention pour éviter les ennuis avec les voisins ou les autorités ? Nous avons résumé pour vous les informations les plus importantes.

Faire un barbecue sur un terrain privé

Aucune loi n’interdit en principe de faire des barbecues sur le balcon ou dans son propre jardin. Néanmoins, certaines restrictions, voire interdictions, peuvent exister dans le cadre d’un bail et il ne doit pas y avoir de nuisances pour les voisins en raison de la fumée, des odeurs ou du bruit.

Faire un barbecue dans le jardin de sa propre maison

En fait, on devrait partir du principe que vous souhaitez faire un barbecue dans votre propre jardin, quand et comme vous le souhaitez. Dans la mesure où aucun voisin ne se plaint officiellement, cela ne devrait pas poser de problème. Cependant dans certaines départements ou communes il peut y avoir des restriction sur les barbecues. C’est notamment le cas dans les zones boisées. De même si on se trouve en période de sécheresse, certaines communes peuvent prendre des arrêtés municipaux pour interdire l’usage du barbecue.

Si vous habitez dans une maison dans un lotissement vous devez consulter le règlement de ce dernier pour savoir si vous avez le droit d’installer un barbecue dans votre jardin.

barbecue jardin

Faire un barbecue sur le balcon d’un appartement en copropriété

Si aucun bailleur ne peut interdire à un propriétaire d’appartement de faire des barbecues sur son propre balcon, le syndicat des copropriétaires d’une copropriété peut le faire en interdisant toute forme de flamme nue sur les balcons et autres surfaces de l’immeuble. Pour cela, une décision majoritaire est nécessaire, c’est-à-dire l’accord de la majorité des propriétaires. Par la suite, elle est inscrite dans le règlement de copropriété et chaque copropriétaire doit s’y conformer. En cas de non-respect du règlement intérieur, les conséquences peuvent être graves.

La situation est différente pour les barbecues gaz ou électriques. Une interdiction de principe de faire des grillades ne peut pas être prononcée à l’intérieur du domaine de la propriété.

Heures pour les barbecues

Il n’y a pas de règles légales en matière d’horaires qui fixent une période pour les barbecues. Il convient toutefois de tenir compte des heures de repos. Sinon, vous pouvez vous baser sur les heures de repos nocturnes, qui commencent généralement vers 22 heures et se terminent à 6 heures du matin.

Cela ne signifie pas qu’il est interdit de faire des barbecues pendant ces périodes. Mais si le barbecue fait du bruit, la police peut, dans le pire des cas, exiger l’arrêt du barbecue si les voisins se sentent dérangés dans leur repos nocturne ou dominical.

barbecue dans le jardin

Nuisances dues à la fumée et aux odeurs

Les principaux motifs de litige avec les voisins sont principalement dus à la fumée et aux odeurs dégagées par le barbecue. Les nuisances olfactives ont une influence négative sur la qualité de l’habitat. Dans ce cas, la loi sur les nuisances rentre en compte et régit les éventuelles interdictions et amendes, dont le montant dépend de la gravité des nuisances dues à la fumée et aux odeurs.

Également intéressant : faire du feu dans le jardin : Qu’est-ce qui est autorisé, qu’est-ce qui est interdit ?

Différences entre le barbecue charbon, au gaz et électriques

Si le barbecue est interdit par le syndicat des copropriétaires, la gérance de l’immeuble ou un bailleur, c’est généralement en raison du risque d’incendie potentiel, qui est élevé en cas de flammes nues. Il s’agit notamment des barbecues au charbon de bois ou aux briquettes. A cela s’ajoutent la fumée et les odeurs, qui sont également les plus fortes pour les barbecues au charbon de bois. C’est pourquoi les interdictions ne sont généralement prononcées que contre les barbecues au charbon de bois.

Les barbecues à gaz et électriques restent alors autorisés. Faites donc attention, dans les règlements intérieurs et les contrats de location, au type de barbecue auquel se réfère une éventuelle interdiction de faire des grillades. Si le barbecue général est mentionné, il se réfère à tout type de barbecue.

Conseils pour éviter les ennuis avec les voisins

  • Respectez les heures de repos légales ou demandez gentiment à votre voisin, avant le prochain barbecue, si un peu de bruit et d’odeur sont exceptionnellement acceptables.
    Veillez à ce qu’il y ait le moins possible de fumée et d’odeurs qui pourraient se propager chez les voisins – les barbecues à gaz et électriques ainsi que les barbecues avec capot à fermer offrent des solutions.
  • Comportez-vous toujours de manière réfléchie et respectueuse envers les autres
  • N’abusez pas des barbecues, car ce n’est pas parce que le voisin ne s’est pas plaint aujourd’hui qu’il ne s’est pas senti gêné.
  • Renseignez-vous auprès de votre ville ou de votre commune avant de faire un barbecue chez vous pour savoir si des règles y sont appliquées et lesquelles.
  • Ne brûlez pas d’autres matériaux afin d’éviter la propagation d’éventuelles substances toxiques et les amendes élevées qui en découlent.
  • Faites vos barbecues dans des lieux publics autorisés à recevoir des barbecues, maintenez-les exempts de détritus.

En cas de plaintes de voisins : prenez celles-ci au sérieux et cherchez le dialogue sur un ton calme afin de trouver ensemble une solution au « problème de barbecue ». La tolérance est ici le mot magique, ce qui est exigé des deux côtés, mais n’est malheureusement pas toujours pratiqué. Néanmoins, le dialogue personnel pour résoudre les conflits est toujours préférable à d’éventuelles amendes ou même à des procédures judiciaires.