Comment faire pousser un avocat ?

comment faire pousser un avocat

Que ça soit pour le bon goût de ses fruits ou la beauté de son feuillage, l’avocatier est un arbre exotique séduisant. Vous êtes tentés pour vous lancer das sa culture mais seulement voilà, vous ignorez tout de cette plante et des bonnes méthodes à adopter pour la faire pousser sereinement. On vous explique tout en détail.

L’avocat, où pousse-t-il et comment ?

L’avocatier est un arbre fruitier tropical, de la famille des Lauracées, originaire d’Amérique Centrale. L’avocatier est, comme beaucoup de plantes exotiques, très frileux et ne supportera pas les températures basses. Impossible pour lui de survivre au gel.

Pour pousser en France, il lui faudra donc vivre dans un endroit chaud, à l’intérieur de votre maison ou de votre appartement. A savoir que l’avocatier peut très bien s’adapter à une culture en pot sans que cela ne pose de problèmes. Cependant il n’atteindra jamais une taille aussi impressionnante que lorsqu’il pousse en pleine terre. En effet, l’avocatier possédera alors une taille considérablement réduite, de 2 à 3 mètres maximum, ainsi qu’une espérance de vie moindre, de 20 à 30 ans.

Si vous habitez dans les régions de France où le climat y est le plus chaud (dans le Sud, le bassin méditerranéen,…) votre avocatier pourra grandir en pleine terre. Attention cependant à en prendre un soin tout particulier l’hiver.

Première étape : faire germer un avocat

Inutile d’acheter des graines ou un jeune avocatier déjà en pot dans votre magasin de jardinage pour obtenir des avocats maison. Il vous suffit de vous rendre dans votre supermarché habituel, achetez un avocat (prenez-le bio de préférence, afin d’éviter les pesticides et autres produits dangereux pour votre santé), savourez-le et faîtes germer son noyau. Deux méthodes pour cela : dans l’eau ou bien directement en terre.

1ère méthode : La germination dans l’eau

faire germer un avocat

Après avoir rincé avec de l’eau votre noyau pour le débarrasser des derniers restants de chair, munissez-vous de 3 ou 4 cure-dent et insérez-les dans votre noyau de chaque côté. Munissez-vous ensuite d’un bocal rempli d’eau et trempez votre avocat. La pointe de votre avocat doit être vers le haut. Les morceaux de bois servent à maintenir votre avocat dans cette position, la base de votre noyau plongée dans l’eau.

Posez l’ensemble dans une pièce chaude de la maison en veillant à ce que la base du noyau soit constamment immergé dans l’eau (rajoutez-en si vous constatez qu’elle s’évapore). Vous allez pouvoir observer au fil des semaines le noyau se fendiller et une racine apparaître. Lorsque cette même racine donnera une tige, c’est le moment tant attendu de planter votre avocat dans un pot, afin qu’il continue sa croissance sereinement. Optez pour un terreau léger et drainé . Retirez précautionneusement les morceaux de bois qui le tenaient au-dessus de l’eau et plantez-le simplement en terre en faisant bien attention à ne pas abîmer sa racine. Arrosez ensuite très régulièrement, car la terre doit rester bien humide afin que la pousse puisse continuer sereinement.

Astuce : Placez un morceau de charbon dans l’eau de votre bocal, afin d’éviter qu’elle ne croupisse !

2ème méthode : La germination de l’avocat directement en terre

La germination de l'avocat

La deuxième solution pour faire pousser votre avocatier consiste à simplement planter directement votre noyau dans la terre. Recouvrez le fond de votre pot de biles d’argile et remplissez-le d’un terreau léger et drainé . Plantez votre avocat de façon à ce que la moitié en dépasse, la pointe toujours à l’extérieur. Tout le travail consistera à garder le terreau constamment humide mais de ne pas le noyer. Au bout de quelques semaines, comme pour la première méthode, vous verrez apparaître la première racine et votre avocatier commencera à grandir. Continuez à l’arroser régulièrement, inutile de rempoter pour l’instant. Votre avocatier poussera naturellement à partir du noyau !

Si vous souhaitez et pouvez avoir un avocatier dans votre jardin, nous vous conseillons de le faire germer d’abord en pot ou dans l’eau et de ne pas appliquer cette méthode directement à une culture au sol. Une fois qu’il aura bien pris et que de belles racines auront fait leur apparition, vous pourrez le planter dans votre jardin et observer sa pousse.

Comment entretenir son avocatier et quand espérer les premiers fruits ?

Une fois que votre avocatier aura germé, vous pourrez alors observer tranquillement sa pousse et apprécier son beau feuillage. Nous vous donnons quelques conseils pour son entretien.

Conseils d’entretien : arrosage, rempotage, exposition

Il vous faudra maintenir son terreau humide en début de vie. Lorsqu’il aura bien pris et fait de belles pousses, passez à un arrosage moins fréquent : laissez séchez le terreau entre chaque.

Astuce : des feuilles trop jaunes sont le signe d’un arrosage trop fréquent et des feuilles qui brunissent sont le signe d’un manque d’eau.

Un rempotage tout les deux ou trois ans est nécessaire, dans un pot plus grand. Un terreau bien drainant, mélange d’humus et de terre de bruyère est ce qu’il y a de mieux pour lui. Vous pouvez mettre de l’engrais au printemps et en automne. Un engrais pour plantes vertes suffit.

C’est un arbre qui a besoin de lumière. Placez-le près d’une fenêtre en intérieur. Sortez-le entre mai et septembre si vous disposez d’un espace extérieur. Attention cependant à opérer une exposition progressive au soleil : l’avocatier est très sensible aux changements de températures et de climat

Astuce : lorsque le froid commence à survenir, pensez à mettre un voile d’hivernage si votre avocat est à l’extérieur. Même dans les climats les plus doux de France, vous n’êtes pas à l’abri d’un gel brutal…

Obtenir ses premiers fruits

Si vous souhaitez planter un avocatier dans l’espoir d’obtenir vos propres fruits l’année suivante, n’y comptez pas. Pour cela, il va malheureusement falloir vous armer de patience : les premiers fruits n’apparaissent qu’au bout de 8 à 10 ans de bons soins pour un avocatier en intérieur.

Avec un arrosage régulier et pas trop excessif vous devriez donc pouvoir tout de même déguster à terme de bons avocats, cultivés avec amour par vos soins ! Mais en attendant, cela reste une très belle plante verte exotique, qui apportera beaucoup de charme !