Comment créer un jardin écologique ?

jardin écologique

 

L’instauration d’une gestion raisonnée de la biodiversité est une nécessité pour tous ceux qui désirent protéger l’environnement. Et justement, la création d’un jardin écologique constitue une étape importante vers cet idéal. Comment créer un jardin écologique ? Découvrez dans cet article les étapes incontournables pour mettre en place sur votre propriété le meilleur des jardins écologiques.

Analysez et préparez votre sol

La connaissance de votre sol est indispensable avant tout projet de jardinage. En effet, très peu de terres sont naturellement parfaites. Vous devez donc analyser la vôtre afin de connaître sa composition réelle. Il existe des laboratoires auprès de qui vous pouvez envoyer un échantillon de terre pour en savoir plus. Une fois cette étude réalisée, vous saurez si celle-ci comporte les éléments nutritifs dont vos futures plantes auront besoin. Vous devez ensuite commencer à préparer celle-ci. Pour ce faire, ameublissez le sol de manière à préserver son équilibre.

Les outils tels que la grelinette et la fourche-bêche de par leur constitution vous aideront à aérer la terre sans l’abîmer. Ce respect de l’écosystème est primordial lors de la création d’un jardin écologique, car il assure une certaine protection aux micro-organismes ainsi qu’aux vers de terre. Il est aussi possible d’adopter la technique sans labour.

Choisissez des plantes adaptées au climat et à votre sol

jardin écologique
Pour que la création de votre jardin écologique soit effective, vous devez choisir correctement vos plantes. En effet, il existe certaines plantes dont les particularités permettent de mieux s’adapter à un type de sol et à un nano-climat précis. Étudiez alors sérieusement le sol de votre jardin et les besoins de la plante. Vous pouvez par exemple privilégier les plantes mellifères et nectarifères ou les fleurs simples. Ces dernières sont connues pour attirer et pour nourrir les insectes.

En outre, afin de lutter contre le réchauffement climatique, vous pouvez aussi planter des arbres et arbustes dans votre jardin écologique. Ils serviront non seulement à réguler la température et l’hygrométrie, mais aussi à fixer les polluants, à fournir de l’ombre et à préserver le sol de l’érosion. Le choix des plantes indigènes quant à elle résulte de leur résistance et de leur utilité dans le bon fonctionnement de la nature. Vous pouvez alors les laisser pousser en veillant à les canaliser.

Privilégiez les engrais naturels pour votre jardin écologique

La mise en place de ces dispositions vous permet déjà de voir se profiler une image attrayante de votre jardin écologique. Il vous faut cependant afin de continuer sur cette lancée, nourrir naturellement votre sol. Vous pouvez opter pour la plantation de végétaux répulsifs ou l’installation d’un compost à l’écart. En évitant d’utiliser sur votre sol les pesticides et autres produits chimiques, vous parviendrez à préserver l’écosystème naturel de votre sol. Vous pouvez cliquer ici pour avoir de plus amples informations.

Il est important de préciser qu’en matière d’arrosage, il est préférable que vous adoptiez des plantes nécessitant très peu d’eau. Vous pouvez aussi utiliser des méthodes efficaces comme l’arrosage goutte à goutte ou le paillage. Il est conseillé de récupérer l’eau de pluie. Ceci constitue la meilleure manière d’obtenir un jardin totalement écologique.

Article précédentFumier de cheval au jardin : utilisations, avantages, conseils
Article suivantInstaller une serre tunnel en 6 étapes