Comment construire un abri de jardin soi même ?

Comment construire un abri de jardin soi même ?

À la fois pratique et fonctionnel, l’abri de jardin sert tout d’abord d’espace de rangement où vous pouvez entreposer des meubles, des outils et bien d’autres encore. Ce genre de cabanon peut également faire office de bureau ou d’atelier. Si vous êtes bricoleur dans l’âme et disposez des outils adaptés, vous pouvez réaliser vous-même cette construction légère. Voici quelques conseils à ce sujet.

Se poser les bonnes questions

Un projet de construction d’un abri de jardin ne doit pas être pris à la légère. Il requiert la prise en compte de nombreux paramètres clé. Avant toute chose, vous devez vous poser certaines questions :

Les réponses à ces interrogations vous permettent d’entamer les préparatifs : achat et choix des matériaux et fournitures…

Construire un abri de jardin en quelques étapes

abri de jardin bois installation

La construction d’un abri de jardin passe par quelques étapes clés :

  • Faire un plan
  • déterminer l’emplacement de l’abri de jardin
  • se procurer les outils nécessaires
  • estimer le budget et le temps nécessaire pour réaliser les travaux
  • mettre au point une base en béton, sur pilotis ou sur plots
  • installer la structure (ossature en bois, en acier, etc.)
  • fermer les murs
  • installer les portes et les fenêtres
  • pose du toit et de son revêtement
  • réaliser les finitions et peindre l’abri de jardin

Choix les matériaux

Il est important de bien choisir le matériau du mur de votre abri extérieur puisque la solidité et la longévité de la construction en dépendent. De plus, ce cabanon doit être robuste et résistant, car il est exposé aux intempéries (pluie, soleil, vent, neige, etc.) tout au long de l’année. Le bois, la tôle, le métal galvanisé ou encore le PVC fait partie des matériaux adaptés.

Les types de bois qui conviennent à un abri de jardin

Bien souvent, les particuliers misent sur un abri ou chalet de jardin en bois. En plus de son coût relativement abordable, ce matériau chaleureux, noble et esthétique donne du cachet à votre espace vert. De plus, ce type de cabanon est à la fois écologique et relativement facile à construire.

Pour bâtir un abri de jardin durable, vous pouvez opter pour les essences suivantes :

  • Cèdre
  • pin naturel
  • sapin
  • épicéa
  • etc.

Si vous êtes doué(e) en matière de bricolage, le bois composite ainsi que les palettes peuvent également faire l’affaire. Quel que soit le type de bois utilisé, il est important de peindre votre abri de jardin avec de la lasure. Cette dernière permet de préserver l’aspect du bois tout en mettant en valeur le veinage. Elle permet aussi de protéger ce matériau de l’humidité et des intempéries.

Les alternatives au bois

installer abri de jardin tôle

Bien que le bois soit le matériau le plus utilisé dans la construction d’un abri de jardin, il existe aussi d’autres alternatives intéressantes comme :

  • Le métal galvanisé qui est à la fois robuste et solide, idéal pour le stockage d’équipements lourds.
  • la tôle ondulée qui convient à un petit abri de jardin d’une superficie inférieure ou égale à 5 m².
  • le PVC qui est robuste et résiste parfaitement aux UV.
  • le parpaing qui nécessite des compétences en matière de maçonnerie.

Mettre au point la base ou le sol de votre abri de jardin

La mise en place de la base de votre abri de jardin est d’une importance capitale. Elle impacte la stabilité et la longévité du cabanon. Vous pouvez choisir entre les alternatives suivantes :

  • Dalle en béton qui est à la fois robuste et durable
  • les plots : nécessite moins de travail, mais a une durée de vie réduite comparée à la dalle en béton
  • sur pilotis : ici, vous devez planter des poteaux dans le sol en guise de dalle.

Quelle toiture pour son abri de jardin ?

quelle toiture tuile abris de jardin

Pour fabriquer vous-même un abri de jardin durable et esthétique, vous devez également choisir une toiture adaptée, et ce, que celle-ci soit plat ou à pentes. Pour prendre la bonne décision, vous devez vous référer au climat dans votre région.

Voici une liste non exhaustive des options qui s’offrent à vous :

  • Les tuiles bitumées qui sont parfaitement étanches tout en offrant un excellent niveau d’isolation acoustique. De plus, elles offrent un rendu esthétique remarquable.
  • le shingle qui est composé de bandes de feutre et de fibre de verre. Ce type de toiture est malléable, esthétique, léger et résiste parfaitement aux intempéries. Particulièrement esthétique, il est décliné dans une large gamme de coloris (rouge, vert, jaune, gris ardoise, etc.).
  • l’ardoise qui affiche un aspect à la fois rustique et naturel. Il bénéficie d’une longue durée de vie. On distingue les ardoises naturelles (plus résistantes) et les ardoises artificielles (proposées dans différents coloris et formats).
Article précédentQuel portail choisir pour une maison contemporaine ?
Article suivantComment bricoler avec une visseuse à choc ?