Comment bricoler avec une visseuse à choc ?

bricoler avec une visseuse à choc

Vous entreprenez de faire des travaux dans votre maison ou vous êtes simplement un féru de bricolage. Vous savez qu’un bon outillage y est pour beaucoup dans la réussite de ses entreprises et vous voulez vous équiper au mieux. Voyons si une visseuse à choc doit faire partie de vos indispensables.

Qu’est-ce qu’une visseuse à choc ?

Outil complémentaire à la perceuse-visseuse, la visseuse à choc, aussi appelée clé à choc, sert à visser sans nécessité de pré-perçage alors que l’autre vous permet de percer des trous avant d’y insérer une vis. La visseuse à choc est davantage connue des professionnels du bâtiment et des spécialistes du bricolage parce qu’elle permet de boulonner et de déboulonner des vis et des écrous larges. Elle fait partie des outils essentiels dans lesquels investir quand vous entreprenez des travaux.

La visseuse à choc possède un frein électrique. Elle est munie d’un inverseur de sens de rotation et on peut régler la vitesse grâce à un interrupteur de réglage. Elle est très simple d’utilisation : il suffit de positionner l’embout souhaité sur l’appareil avant de la mettre en marche. Elle remplace un long et laborieux vissage à la main et de ce fait, accélère et facilite tous vos travaux de bricolage.

visseuse à choc

Quel est le fonctionnement de l’appareil ?

Vous devez vous demander ce que cet outil peut apporter de plus qu’une visseuse classique et nous vous expliquons comment tout est dans le gain de temps, de performance et de précision.

La mécanique de la visseuse à choc

Cette machine a beaucoup de similitudes avec la perceuse-visseuse. Le moteur de l’outil, qu’il soit avec ou sans charbon, crée la rotation de l’axe qui est terminé par un porte-embout. Le plus vient de la puissance du couple. En effet, il y a certains modèles qui peuvent atteindre une puissance de 500 Nm comme la visseuse à choc de chez Bosch outillage notamment. On peut ajouter à cela le système de percussion qui s’active automatiquement dès que le vissage devient difficile et force sur un support trop dur. C’est donc la machine électroportative tout-terrain à qui aucune vis ne fait peur.

Grâce à une douille à choc ou à impact, vous pouvez visser ou dévisser avec facilité. La visseuse à choc, en plus d’opérer une rotation, crée un martèlement répété. Le mécanisme est simple : un ressort percute l’enclume puis le mandarin qui tient les embouts. Vous n’avez plus besoin de forcer pour enfoncer une vis et risquer malencontreusement de la casser ou la faire dévier.

Si la vitesse de rotation de la machine décélère quand elle bascule sur la fonction percussion, c’est tout à fait normal. La vis doit avancer progressivement pour un travail impeccable. 

Les embouts

L’appareil comprend un mandrin dans lequel on peut introduire tous les embouts possibles à base hexagonale. Que vous travailliez le bois, le métal ou que vous fassiez de la mécanique, vous trouverez une fixation pour adapter le bon embout à votre machine.

Vous trouverez en magasin de bricolage des boîtes à embouts spécifiques à la visseuse à percussion. Vous avez tout intérêt à prendre de la qualité si vous souhaitez en faire un usage régulier et que votre matériel dure.

Sachez aussi qu’une visseuse à choc maintient suffisamment la prise de l’embout pour ne pas l’abîmer. De plus, elle visse parfaitement les éléments assez et le tout sans avoir besoin d’une perceuse auparavant.

Pour quels travaux utiliser une visseuse à choc ?

Idéale pour fixer des vis de 60 mm et plus, une visseuse à choc vous accompagne très bien dans plusieurs types de travaux. Elle peut même être utilisée comme une perceuse en y plaçant un foret adéquat. Dans les coffrets consacrés aux embouts, vous avez toute une partie qui contient les différents forets. Nous vous avons fait la liste des usages courants que vous pouvez en faire.

  • Pour les travaux d’électricité, elle permet d’installer des chemins de câble sur les murs en béton. Elle est aussi très pratique puisqu’elle rend plus facile la fixation de luminaires qui met souvent le bricoleur dans des positions périlleuses.
  • Pour la partie menuiserie, son usage concerne la fixation des châssis et des vis bétons.
  • Si vous devez vous attaquer à la plomberie de votre logement, elle est utilisée pour mettre en place les gaines de ventilation.
  • Vous pouvez travailler le métal pour tout ce qui est équerre de bardage et diverses ferronneries.
  • Quand vous posez des plaques de placo, vous l’utilisez pour visser les cales en bois entre les pans. Elle est aussi là lorsqu’il s’agit de visser votre ossature aux rails.
  • Si vous vous attaquez à de gros travaux comme la charpente, la construction d’un escalier, d’une cabane ou la pose d’une terrasse, cet outil est primordial.

Très polyvalente et très performante, cette machine est une pièce maîtresse si vous êtes un professionnel et devient incontournable lorsque vous prenez en charge les travaux, les rénovations et le bricolage courant de votre maison.

Article précédentComment construire un abri de jardin soi même ?
Article suivantÉclairage de jardin : Quelques conseils pour bien éclairer son jardin