Cultiver les azalées : arrosage, plantation, entretien

Cultiver les azalées arrosage, plantation, entretien

Vous avez craqué pour des azalées d’intérieur ou d’extérieur ? Cette jolie plante associée au genre rhododendron est facile à entretenir en extérieur mais il n’est pas évident de la garder après la floraison en intérieur. En effet, leur floraison forcée rend leur conservation difficile, d’où l’importance de leur apporter les bons soins. 

Pour tout savoir de la culture de l’azalée, lisez nos recommandations sur l’azalée d’intérieur et l’azalée en pleine terre. Entretien, arrosages, maladies, on vous donne quelques astuces pour prolonger la durée de vie de votre jolie plante. 

Tout savoir sur l’azalée

L’azalée est une plante de bruyère qui se rapproche fortement du célèbre rhododendron. Elle appartient à la famille des Ericacées.  Cette dernière existe sous plusieurs variétés, notamment les variétés de chine et du Japon, qui ont chacune leur feuillage. Les azalées du Japon sont connues pour leur feuillage persistant. Les azalées de Chine, elles, ont un feuillage caduc.

L’azalée offre une très belle floraison du mois de novembre au mois d’avril avec des couleurs prononcées qui égayent le jardin. On les retrouve généralement en massif de fleurs ou en bordure, mais elles se plaisent aussi seules au centre d’une pelouse.

C’est une plante qu’on peut facilement cultiver en pot sur une terrasse ou un balcon, pour peu qu’on lui apporte les bons soins. A l’état naturel, ce sont des plantes que l’on retrouve en montagne ou dans les pentes rocheuses.

Comment planter l’azalée ?

l'azalée

Pour la plantation des azalées en pleine terre

Pour s’épanouir correctement, l’azalée ne doit pas être plantée dans un sol lourd. Elle a besoin d’un sol léger et non calcaire.

Les azalées japonaises seront idéalement positionnées à la mi-ombre. Quant aux azalées de Chine, on privilégiera une exposition au soleil. En général, ce sont les azalées d’Inde ou les azalées du Japon qu’on plante au jardin. 

  • Commencez par creuser un trou suffisamment large pour accueillir la plante ;
  • Ajoutez de la terre de bruyère pour créer un substrat intéressant pour la croissance de la plante ;
  • Prenez soin de ne pas enterrer votre azalée trop profondément lorsque vous la mettrez dans le trou ;
  • Recouvrez de terre ;
  • Arrosez abondamment.

Pour la plantation des azalées en pot

  • Pour les plantations en pot, optez pour un pot large (au moins une trentaine de centimètres de largeur) ;
  • Déposez de la terre de bruyère pure ;
  • Positionnez votre plante au nord ou à l’est

Quand rempoter la plante ?

Tous les deux ou trois ans, après la floraison, rempotez votre plante. 

A quel moment planter les azalées ?

Il est possible de planter des azalées toute l’année. Mais l’on conseille de choisir une période de choisir de les planter en automne pour bénéficier des pluies et de la terre encore chaude du sol. De cette manière, elle peut se développer tranquillement en hiver pour offrir une belle floraison printanière l’année suivante.

Entretenir l’azalée d’intérieur

l'azalée

Maintenant intéressons nous de plus près, à celle que l’on appelle l’azalée d’intérieur. Cultivée sur tige, cette azalée de Chine est idéale pour fleurir une potée de l’été au printemps suivant. Idéalement, on la plante dans un substrat composé de terre de bruyère et de tourbe.

L’azalée d’intérieur supporte parfaitement les températures comprises entre 12 et 16 °.

Côté exposition, on conseille de les mettre près d’une fenêtre pour qu’elles aient une bonne luminosité, en évitant toutefois le soleil direct sur la plante. Une fenêtre avec un rideau ou un store est préférable.

Pour entretenir votre azalée d’intérieur, retirez régulièrement les fleurs fanées de votre plante. N’hésitez pas à la mettre en extérieur lorsque les beaux jours arrivent en mai. Rentrez-la début septembre.

Si vous constatez que votre azalée perd ses feuilles, il se peut qu’elle souffre de la chaleur ou de l’air trop sec de votre maison ou appartement Surtout, évitez de la mettre près d’un chauffage pour commencer. Si vous le pouvez, utilisez un humidificateur d’air dans votre intérieur. Vous pouvez également brumiser votre plante au niveau des feuilles. Pour ne pas apporter trop d’eau à l’azalée, privilégiez un pot percé positionné sur une coupole ou une assiette creuse remplie de billes d’argile. La plante aura ainsi l’humidité de l’excédent d’eau pour être maintenue humide.

L’entretien de l’azalée

L’arrosage de l’azalée

l'azalée

En pot, la plante doit être arrosée deux fois par semaine avec de l’eau douce, non calcaire. C’est d’autant plus important si cette dernière est positionnée à l’intérieur. Surveillez votre arrosage pour ne pas faire pourrir les racines. Il est important d’attendre que la terre soit sèche entre deux arrosages pour éviter les excès d’eau. 

Pour l’arrosage des azalées en extérieur, arrosez régulièrement au printemps et en été, puis limitez les arrosages. Paillez le pied de la plante avec de l’écorce de pin pour maintenir une bonne humidité. 

Faut-il la tailler ?

Une taille esthétique permet de maintenir un beau port à votre plante.

A la fin de la saison, taillez votre azalée pour retirer les inflorescences qui ont fanées.

L’engrais

Apportez un peu d’engrais liquide à votre plante, une fois tous les quinze jours en période de floraison.

Le purin d’ortie constitue un formidable engrais naturel pour l’azalée. Et en plus, il lutte contre l’arrivée des pucerons ! 

Comment la protéger du gel en hiver ?

L’azalée cultivée en terre ne craint pas le gel de par sa rusticité. Toutefois, elle craint les vents trop forts. Si vous avez un azalée en pot sur votre terrasse ou votre balcon, rentrez-le dans une serre ou protégez-la avec un voile d’hivernage.

Les maladies et nuisibles de l’azalée

Bien qu’elle soit robuste, l’azalée peut être sujette aux maladies et aux nuisibles. Méfiez-vous de l’oïdium, cette sorte de poudre blanche qu’on retrouve sur ses feuilles. C’est un champignon qui attaque la plante. Si vous constatez ces symptômes, agissez rapidement en préparant une bouillie de lait pour la soigner.

L’azalée peut également être attaqué par les charançons, qui viennent déguster le bord de ses feuilles et de ses racines. Les cochenilles, les escargots et les limaces sont également friands de l’azalée.

 

 

Summary
Article Name
Cultiver les azalées : arrosage, plantation, entretien
Description
Comment cultiver l'azalée en intérieur et en extérieur ? Cette jolie plante nécessite de lui accorder les bons soins. Voici comment....
Author
Publisher Name
Laetitia
Article précédentComment choisir un robot tondeuse ? 
Article suivantQue faut-il prévoir pour installer le courant dans son jardin ?