Aménagements extérieurs lors de la construction d’une maison

aménagements extérieurs construction

Les aménagements extérieurs lors de la construction d’une maison sont souvent entamés une fois la maison terminée. C’est une erreur ! Qu’il s’agisse de paver, d’aménager un jardin ou de construire des annexes, il est préférable de commencer à planifier les aménagements extérieurs au plus tôt.

Que planifier avant la construction de la maison ?

Souvent la réflexion des aménagements extérieurs est entamée une fois la maison terminée. Ce n’est pas un problème pour les parterres et le gazon. Toutefois, la planification générale devrait être terminée avant la construction de la maison. Il est intéressant d’engager la réflexion au départ et de voir avec un constructeur immobilier.

Certains travaux tel que la stabilisation des sols pour les chemins menant à la maison, devraient déjà être suffisamment avancés au moment de l’emménagement. La mise en place d’une couche de base en gravier compacté suffit comme fondation.

La majorité des aménagements extérieurs ne commenceront, toutefois, que lorsque la maison sera terminée. En effet, tant que des matériaux de construction, les gravats n’ont pas encore été évacués ou que les engins de chantier occupent les espaces, l’aménagement concret du jardin est encore loin.

En outre, l’ameublissement du sol en profondeur du terrain est à prévoir avant de commencer les travaux de plantation.

Planification des aménagements extérieurs

aménagements extérieurs constructionLors de la planification de la construction de votre maison, les questions importantes concernant les aménagements extérieurs devraient déjà être réglées. Il est important de les représenter sur le plan de situation. Imaginez les surfaces pavées, les conduites d’évacuation et les bâtiments annexes tels que les garages, les carports ou les abris de jardin, car ceux-ci nécessitent généralement un permis de construire. Le plan de situation doit être joint à la demande de permis de construire, avec une idée aussi concrète que possible de l’aménagement du terrain. Réfléchissez donc suffisamment tôt à l’emplacement des chemins, des accès au terrain, des clôtures, du garage et de la terrasse, ainsi qu’à la répartition approximative du terrain en pelouse et parterres. Certaines constructions doivent respecter une certaine distance par rapport au terrain du voisin. Les surfaces pavées et les chemins menant à la maison ne sont pas non plus faciles à modifier par la suite.

En ce qui concerne le financement de la construction, il est également conseillé de commencer à planifier les aménagements extérieurs à l’avance, sinon vous risquez d’être surpris par les coûts.

Planifier l’abri de voiture et le garage en même temps

L’abri de voiture ou le garage peuvent être isolés ou reliés à la maison. Ils sont construits en dur ou en construction légère en pierre, béton, tôle d’acier ou bois. De nombreux fournisseurs proposent des kits de construction ou des carports. Planifier un garage ou un carport ainsi que d’éventuels toits de terrasse dès le départ. Le choix des matériaux et l’emplacement seront alors adéquats et la construction du garage pourra se fera en même temps que celle de la maison. Si pour des raisons de coûts, vous ne souhaitez pas construire le garage avant un ou deux ans, anticiper les fondations du garage lorsque la pelleteuse est présente pour la construction vous évitera des frais supplémentaires ultérieurs.

Commencer les travaux de terrassement pour l’aménagement extérieur dès le départ

Des aspects purement pratiques plaident également en faveur d’une planification précoce des aménagements extérieurs. Faut-il éventuellement aménager une pente en terrasses ? Remblayer ou remplacer le sol ? Ces aménagements sont souvent réalisables avant que la construction de la maison quand une pelleteuse a encore un accès libre. C’est pourquoi il est préférable de faire appel à des professionnels suffisamment tôt. Il est recommandé d’engager les démarches peu après l’obtention du permis de construire. Dans certains cas, des informations complémentaires seront nécessaires. Un plan en coupe du terrassement, une expertise du sol, l’accessibilité aux poids lourds… pourront vous être demandés.

L’aménagement du jardin

L’aménagement du jardin après la construction de la maison est un tout nouveau départ. Vous pouvez maintenant réaliser vos rêves de jardin !! Souhaitez-vous un style strictement formaliste et moderne avec des lignes droites, de l’acier corten et du béton ? Préférez-vous une oasis proche de la nature avec de l’eau, un mur de moellons et beaucoup de bois ? Ou bien s’agit-il avant tout d’un jardin utilitaire avec des légumes et des herbes aromatiques ? Réfléchissez à l’usage que vous souhaitez faire de votre jardin.

En cas de doute la première année, semez du lupin. Ils fleurissent bien, ameublissent le sol jusqu’à plus de deux mètres de profondeur et l’enrichissent en azote.

Article précédentJardin à l’anglaise : aménagements, plantes et fleurs… 
Article suivant5 occasions idéales pour offrir des fleurs !